korsika 43

reconstitution historique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Effets de Camouflage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeep2b

avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 51
Localisation : Bastia

MessageSujet: Les Effets de Camouflage   Lun 14 Nov - 11:01

[img][/img]




Ayant fait un usage extensif du camouflage au cours du premier conflit mondial, tout au moins en ce qui concerne les matériels lourd, les Allemands font figure, avec leurs alliés italiens, de pionniers en la matiére de tenues camouflées.
Dès 1931, ils ont opté pour la toile de tente modéle 1927 - la Zeltbahn - , un tissu imprimé d'un camouflage à motifs géométriques, le Heeres Splittermuster 31.
Cette toile de tente individuelle, attachée au sol et tendue à un piquet, est censée protéger le Landser de la pluie.
L'assemblage de plusieurs Zeltbahnen permet de former des abris plus conséquents : une moitié de tente pour deux soldats, tente à quatre, huit et même seize places, cette dernière couvrant au final 25 m2 !
Cette piéce d'équipement constitue aussi un véritable effet d'habillement, susceptible d'être enfilé par le combattant comme poncho.
Il faudra néanmoins attendre l'année 1942 pour que la Heer, à l'image de la waffen-SS, se décide à doter ses combattans d'une piéce camouflée spécifique.
Celui-ci, dans sa version initiale, se présente sous la forme d'un surtout en tissu chevron revêtu d'un camouflage géometrique identique à celui employé pour la toile de tente. Ce vêtement, initialement dépourvu de capuche, s'enfile à la manière d'une blouse, la fente passe-tête étant complétée par une fermeture à lacets permettant d'éviter que l'effet ne " baille " trop une fois enfilé sur la poitrine.
Deux fentes latérales, munies d'un rabats, sont aménagées de part et d'autre des hanches pour permettre d'accéder aux poches de la vareuse de drap, tout en offrant une certaine ventilation au torse.
Au niveau de la ceinture, le vêtement bénéficie d'un lacet de serrage. Vers la fin de l'année 1943, une seconde version de la blouse de camouflage de la Heer voit le jour, différente de la premiére par la nature du tissu utilisé de la rayonne synthétique tout comme par l'aspect de camouflage, une variation du Heeres Splitttermuster, où le tracé anguleux des motifs géometriques est bordé de petits points de même couleur de base de ce camouflage, dénommé Wehrmachts-Sumpfmuster 43, sont inversées par rapport à celles de son prédécesseur.
Fin 1943- début 1944, une nouvelle version de ce vêtement bariolé est en outre complétée par l'adjonction d'une capuche qui dans certains cas, peut être assortie d'une voilette faciale incorporée.
Celle-ci, destinée à dissimuler intégralement le visage du soldat, pourrait avoir été conçue au profit des tireurs délites, mais rien dans la littérature officielle ne l'atteste.
Au même moment, le camouflage de 1943 est modifié, perdant toutes ses formes géométriques pour laisser place à des taches floues prononcées, donnat naissance au Wehrmachts-Sumpfmuster 44.
Cette tenue est complétée par un certain nombre d'accessoires, au premier rang desquels figurent un couvre-casque, ainsi que des moufles et un ensemble matelassé pour l'hiver. Il importe de noter que des Feldblusen 44 ont aussi été confectionnées dans du tissu en chevron de coton camouflé.
Dans la pratique, ces effets sont peu distribués au sein de l'armée de terre et semble avoir été délivrés majoritairement aux tireurs embusqués. Il est vraisemblable quà compter de l'automne 1944, la production des blouses de camouflage de la Heer ne soit plus poursuivie.
Dans un premier temps, elles ont probablement été remplacéess par la Feldbluse 44 , confectionnée dans du tissu camouflé en chevron de coton.

Début 1945, c"est au tour du Heeres Splittermuster de disparaitre pour un nouveau camouflage révolutionnaire, mis au point par les chercheurs de la SS, et destiné à devenir le camouflage standard des trois branches de la Wehrmarcht et de la Waffen-SS.
le Buntfarbenaufdruck 45, plus connu sous le nom de Leibermuster, est un camouflage six tons ( vert foncé, vert clair, rouille, brun, blanc et noir ) dont le noir, obtenu à partir de noir de carbone, brouille la détection des viseurs infrarouges adverses.
Sa production est lancée tardivement dans les derniers mois précédant la chute du Reich. Dans la pratique, cette nouvelle tenue sera trés peu distribuée à la Heer, et de fait, n'est observée de manière attestée qu'au sein de la 101. Jager-Division en Tchécoslovaquie.
Il convient de noter que, parallèlement aux camouflages de conception allemande, des coupons de tissus camouflés du Regio Esercito seront aussi délivrés à l'industrie du Reich, provenant peut être de stocks d'imprimés confectionnés par des entreprises allemandes et n'ayant pu être livrés à l'Armée italienne avant l'armistice de septembre 1943, mais aussi plus probablement de contrats commerciaux avec des fabricants d'Italie du Nord ou de toiles de tente transalpines de récupération.

Souces : Ligne de front Nr 27



Dernière édition par Jeep2b le Mar 20 Nov - 8:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilles
Admin
avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 38
Localisation : haute-corse

MessageSujet: Re: Les Effets de Camouflage   Lun 14 Nov - 11:40

ah très bonne idée de mettre le schéma de construction des tentes comme ça on se planteras pas!!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korsika43.forumgratuit.org
 
Les Effets de Camouflage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effets physiques des OVNI sur des véhicules automobiles
» Céréales et effets nocifs de la cuisson
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» Effets des phrases nominales ou non verbales
» Les effets de la méditation étudiés scientifiquement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
korsika 43 :: armements-
Sauter vers: