korsika 43

reconstitution historique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pistolen Luger P08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeep2b

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 51
Localisation : Bastia

MessageSujet: Pistolen Luger P08   Sam 13 Aoû - 11:44

[img][/img]


Dénomination: Luger P-08
Type: pistolet
Fonctionnement: Semi-automatique
Calibre:9x19 mm Parabellum
Cadence de tir: 20 coups/min
Capacité :8 balles
Portée: 50 m
Masse: 0,855 kg
Longueur:220 mm
Longueur du canon:103 mm
Vitesse initiale:350 m/s

Historique :

Si Hugo Borchardt est à l'origine de ce pistolet, dont le projet a été lancé en 1893, c'est Georg Luger qui en fait une arme perfectionnée. Borchardt a déjà inventé un pistolet automatique qui utilise un verrouillage à genouillère, et il reprend ce système pour le P08.
Le Luger est au point en 1898 : sa production débute alors à la Deutsche Waffen und Munitionsfabriken ( DWM ). Il est d'abord chambré en 7,65 mm et c'est sous ce calibre qu'il est adopté en 1900 par l'armée suisse. Cette première commande militaire est à l'origine de sa renommée. Luger développe par ailleurs une munition plus puissante, le 9 mm Parabellum, que la DWM commence à produire pendant que Luger rechambre son arme pour qu'elle puisse la tirer.
C'est bientôt chose faite et, en 1904, la Marine allemande se dote à son tour de pistolet Luger. L'armée le choisit également en 1908, d'ou sa désignation P08.
Le Luger sert tout au long de la première Guerre mondiale et, bien qu'il nécessite un usinage et une finition poussés, il continue à être produit jusqu'à la fin de l'année 1942. Il participe ainsi à toute la Seconde Guerre mondiale aux cotés de son remplaçant, le P38.
Entre 1898 et 1942, plus de 2 millions de Luger P08 seront fabriqués. Leur profil épuré et la puissance de leur munition font qu'ils sont trés recherchés par les soldats alliés comme prises de guerre.

Fonctionnement :

Le chargeur se loge dans la poignée, qui est inclinée pour une meilleur prise en main. Un verrou assure son maintien en place. La culasse est prolongée par les deux bras de verrou de culasse qui s'articulent comme un genou grâce à trois axes. Lorsque la culasse et les deux bras sont alignés, la culasse est verrouillée. Au départ du coup, le canon recule de quelques millimètres, la culasse amorce son mouvement en arrière, tandis que les bras commencent à se replier.
En reculant, la culasse éjecte l'étui vide et réarme le percuteur. Les bras forme alors un V inversé et la culasse vient buter contre le ressort récupérateur qui la renvoie en avant. Une nouvelle cartouche est alors introduite dans la chambre et la culasse est à nouveau verrouillée.
Le P08 possède un levier de sûreté, qui se trouve sur le côté gauche de l'arme, sous la forme d'une barre pivotante située derrière la genouillére.

Versions :

Peu avant que n'éclate la Première Guerre mondiale, le besoin se fait sentir au sein de l'Armée impériale de disposer d'une arme tenant à la fois de la carabine et du pistolet, pour certaines catégories de soldats comme les artilleurs, les observateurs, les mitrailleurs et les pilotes.
Les progrés dans le développement de cette arme sont rapides, car l'armée bénéficie de l'expérience acquise lors de la mise au point d'une arme de ce type pour la Marine allemande. en 1913, un P08 long muni d'une crosse amovible est accepté par l'armée.
On le désigne généralement sous le non de P08 " artillerie ". son canon mesure 190,5 mm, il reçoit une hausse tangentielle pour le tir de 100 à 800 mètres.
Sa carcasse est pourvue d'une gorge en bas de la poignée pour pouvoir fixer la crosse qui comporte, sur l'une de ses faces, l'étui en cuir. En 1917, un chargeur spécial, dit " escargot " ou " tambour ", est conçu. Il contient 32 cartouches, mais il est assez fragile et son poids élevé est un handicap.
Tombant sous le coup des interdictions du traité de Versailles à cause de la longueur de son canon, la plupart des P08 " artillerie " sont détruits.
Bien peu prendront part à la Seconde Guerre mondiale.

source : Nr 27 Ligne de Front

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pistolen Luger P08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
korsika 43 :: armements-
Sauter vers: